Centre Ornithologique Ile de France
accueil / oiseaux / passereaux / verdier-d-europe 

Verdier d'Europe

Le Verdier mérite bien son qualificatif dEurope" car il la peuple entièrement, à lexception de lextrème nord. Sil vient à se nourrir aux mangeoires il ne cède pas aisément sa place à d

Il vient très volontiers aux mangeoires et est friand de graines de tournesol. A la voix je le reconnais surtout grâce à son "dzviiii" caractéristique.


20 avril 2012, Pont sur Yonne (Yonne - France)
Verdier d'Europe Verdier d'Europe Verdier d'Europe
Sous un ciel plombé qui n'offre que peu de lumière, dans le fouillis de branches qui ne peut que mettre l'autofocus en défaut, et à contre-jour pour tromper la mesure d'exposition, finalement ce Verdier procure un bon cliché pour tester mon tout nouveau matériel photo, boîtier comme objectif. Le couple Nikon D7000 / Sigma 100-400 OS s'en sort bien.

 

12 avril 2008, Parc de Bercy, Paris (France)
Verdier d'Europe Matinée de soleil voilé, où la lumière n'est pas toujours au rendez-vous. Belle partie de décorticage de pommes de pin pour ces individus et belle séance d'acrobaties par la même occasion. Verdier d'Europe

 

23 mars 2008, Parc de Bercy, Paris (France)
Verdier d'Europe Matin de printemps, dimanche de Pâques, pour être précis. Après de longs mois sans observations régulières me voici de retour dans ce parc dont je suis les espèces à plumes depuis quelques années. Avant même l'entrée de celui-ci, sur les pelouses situées derrière le palais omnisports, c'est le Verdier d'Europe qui m'accueille, trottinant tranquillement à quelques pas de moi, à la recherche de son petit déjeuner. A peine s'est-il envolé que j'entends les petits cris à peine audible du Grimpereau des jardins...

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2002 2003 , 2004 , 2007 .

accueil / oiseaux / passereaux / verdier-d-europe 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.