Les insectes
accueil / oiseaux / petits-echassiers / gallinule-poule-d-eau 

Gallinule poule-d'eau

Un peu farouche, la Gallinule poule-d'eau est commune dans les parcs urbains à pièce d'eau, bien qu'elle n'y soit pas représentée en grand nombre. Gallinula chloropus = Poule aux pieds verts. On ne remarque pas forcément ses pieds aux premier coup d'oeil, surtout lorsqu'elle nage, mais c'est cette caractéristique que les savants ont retenu, plutôt que son bec jaune ou sa caroncule rouge.

silhouette

Classification

: Gruiformes

: Rallidae

: Gallinula chloropus


Noms vernaculaires

: Gallinule poule-d'eau

: Common Moorhen

: Teichhuhn

: Pollona negra (Arg), Gallineta Común, Gallareta frentirroja (Cr), Polla común de agua (HN)

: Sciabica


Physiologie

: 32-35cm

: 50-55cm

: 250-420g

: Jusqu'à 15 ans

: espèce non menacée

: J F M A M J J A S O N D


Le plus souvent au bord ou sur l'eau, il n'est pourtant pas rare de la voir grimper sur les joncs ou roseaux et dans les arbres et buissons.


28 juin 2006, Parc de Bercy, Paris (France)

Gallinule poule d'eau

Gallinule poule d'eau

Gallinule poule d'eau

La deuxième couvée de Bercy a fourni deux rescapés qui sont maintenant presque grands. Ils se débrouillent tous seuls, passant d'un bassin à l'autre, piaillant parfois à gorge déployée, scrutant l'eau avec curiosité, fouillant la vase, errant à proximité des Canards colvert qui les surveillent avec une indifférence bienveillante. Ils ont perdu leur duvet noir pour enfiler un costume brun qui noircira de nouveau en prenant de l'âge. Le croupion s'illumine déjà des deux tâches blanches caractéristiques de l'espèce, comme une sorte de clignotant qui tressaute à chaque pas. De la dernière couvée de sept poussins, il reste au moins quatre petits qui ne sont plus chauves. La peau nue et rouge du crâne est bien recouverte de ce duvet noir des jeunes. Contrairement à leurs ainés, ils restent davantage à l'abri de la roselière, à tel point qu'il est souvent difficile de les compter avec certitude. Quand ils en sortent, ce n'est jamais très longtemps et souvent en restant en lisière.

Gallinule poule d'eau

Gallinule poule d'eau

Gallinule poule d'eau

 

18 juin 2006, Lac des Minimes, Bois de Vincennes, Paris (France)

Gallinule poule d'eau

Cette Poule d'eau n'est accompagnée que d'un seul petit ; ici aussi la mortalité juvénile semble élevée. Nombreux sont les prédateurs de ces poussins, à commencer par les Corneilles noires, et probablement les tortues de Floride qui ne sont pas rares dans le secteur. Les jeunes semblent pourtant souvent incités à prendre rapidement un minimum d'autonomie qui les rend vite vulnérables. On comprend dès lors le nombre important d'oeufs d'une couvée.

 

2 juin 2006, Parc de Bercy, Paris (France)

Gallinule poule d'eau

Cette couvée est née il y a environ trois semaines, non pas dans la cabane en bois cette fois mais dans un nid bien caché dans la roselière. On pouvait craindre que ces poussins subissent le même sort que les précédents, les Goélands argentés étant toujours là de temps à autre, et les Corneilles noires bien présentes. Un seul semble avoir disparu après trois semaines. Les rescapés inspectent les lieux, passant même d'un bassin à l'autre, juchés sur leurs pattes trop longues.

Gallinule poule d'eau

Gallinule poule d'eau

Gallinule poule d'eau

2 juin 2006, Parc de Bercy, Paris (France)
Couvée de remplacement

Une femelle ayant perdu toute sa couvée d'avril dans le bec des Goélands a procédé à une couvée de remplacement, dans le même nid abrité dans la même cabane en bois initialement destinée aux Canards.
Gallinule poule d'eau
7 poussins sont ainsi nés il y a quelques jours, faisant ici leurs premières sorties maladroites. Les plus intrépides suivent déjà l'adulte sur le bassin et trouvent sur une palette flottante posée là cet hiver un coin de repos bien mérité.
Gallinule poule d'eau
Au 19 juin je ne vois plus qu'un seul poussin, les autres ont-ils encore disparu, ou sont-ils simplement cachés dans les roseaux ? Une affaire à suivre... et des travaux de maintenance ont encore lieu au nid.

 

22 avril 2006, Parc de Bercy, Paris (France)
Gallinule poule d'eau
Dès que la mère approche (ou est-ce le père ?) les petits se précipitent plus ou moins adroitement mais en silence à l'entrée du nid abrité dans une cabane à Canard pour attendre le déjeuner.
Gallinule poule d'eau
Leur griffes minuscules cramponnent la planche glissante et leurs moignons d'ailes dont on dirait trois petits doigts roses tendus tentent d'assurer un équilibre compromis d'avance. Ils sont tout jeunes, probablement nés de trois ou quatre jours à peine, leur première sortie date d'hier. La nidification a été des plus discrète... je passe devant tous les matins et je n'avais rien vu venir !
Gallinule poule d'eau Gallinule poule d'eau Gallinule poule d'eau
Le repas est servi toutes les trois minutes, la mère ne comptant plus les allers-retours pour aller chercher la pitance de ses cinq gaillards. Une famille nombreuse, c'est bien du travail, d'autant qu'en plus de les nourrir, il faut aussi les surveiller... Il y en a toujours un plus gourmand que les autres qui réclame dans le dos la part de ses frères ou un plus intrépide qui s'avance toujours plus loin... trop loin...
Gallinule poule d'eau Gallinule poule d'eau Gallinule poule d'eau
Aïe, qu'est-ce qui m'arrive, c'est froid ce truc là !... Mais c'est rigolo ! Dis maman, on fait quoi maintenant ?
Allez, va rejoindre tes frères, gamin, tu n'as pas encore l'âge de courrir le monde et ses dangers...
Ah bah dites donc les frangins, quelle aventure ! Vivement qu'on sorte, ça a l'air super !
Passé le week-end du 1er mai, il ne reste apparemment plus qu'un seul poussin. Au 5 mai, le dernier est happé par un Goéland argenté sous les yeux incrédules des promeneurs impuissants. Renseignements pris, ils ont tous servi de repas aux Goélands, qui ne sont pourtant pas présents en permanence au parc mais y font des incursions plus ou moins régulières depuis la Seine toute proche... des prospections parfois fructueuses.

 

15 janvier 2006, Bois de Vincennes, Paris (France)
Gallinule poule d'eau En ce dimanche frisquet, lors d'une sortie ornitho avec le Corif, nous faisons une halte à l'observatoire de la réserve biologique du bois. A deux mètres de nous cette poule d'eau se tient au repos sur le sommet d'un roncier, une patte repliée au chaud. Elle est mieux là qu'à essayer de glisser sur la glace de sa mare. Elle restera ainsi tout le temps de notre visite. Nos conversations (à voix basse tout de même) ne la gêne pas puisqu'elle ne nous voit pas !

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2003 , 2004 , 2005 , 2006 , 2007 , 2008 .

accueil / oiseaux / petits-echassiers / gallinule-poule-d-eau 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.