Les insectes
accueil / oiseaux / petits-echassiers / vanneau-huppe 

Vanneau huppé

Le Vanneau huppé vole en grandes bandes qui présentent le spectacle d'une masse d'aspect irrégulier et scintillant de noir et blanc particulièrement caractéristique.

silhouette

Classification

: Charadriiformes

: Charadriidae

: Vanellus vanellus


Noms vernaculaires

: Vanneau huppé

: Northern Lapwing

: Kiebitz

: Avefría Europea

: Pavoncella paleartica


Physiologie

: 28-31cm

: 70-76cm

: 150-300g

: Jusqu'à 10 ans

: espèce non menacée

: J F M A M J J A S O N D


Le Vanneau huppé profite parfois des sillons de labours pour s'abriter du vent au creux de ceux-ci, formant alors une étrange culture d'oiseaux bien alignés !


10 et 11 février 2007, Etangs d'Outines (Marne - France)
Vanneau huppé
Vanneau huppé
Vanneau huppé
Vanneau huppé
A l'étang des Landres, à deux pas du plus connu lac du Der, les Vanneaux huppés nous attendent par milliers, tapissant la vase de cet étang presque vide. Une population le plus souvent en mouvement, parcourue de brusques envolées, laissant indifférents les Chevaliers arlequins et Courlis cendrés qui vaquent au milieu. Tous en rang, face au vent pour plaquer les plumes sur le dos ou scintillants en vol dans les éclaircies, au sol ou en l'air, la silhouette reste caractéristique.
Vanneau huppé
Vanneau huppé Vanneau huppé
A voir ces quelques photos prises dans des conditions d'éclairage la plupart du temps (maussade) très limite, on pourrait penser qu'ils sont noir et blanc. Pourtant si je n'ai pas réussi à distinguer le vert et le pourpre du dos, les plumes sous-caudales révélaient un beau roux orangé, tout spécialement lorsqu'éclairées par le soleil. Ils sont beaucoup plus court sur pattes que le Chevalier arlequin de taille similaire et plus encore que le Courlis cendré qui l'accompagnaient.
Vanneau huppé Vanneau huppé Vanneau huppé
accueil / oiseaux / petits-echassiers / vanneau-huppe 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.