Société française d'odonatologie
accueil / oiseaux / rapaces / buse-de-harris 

Buse de Harris

La Buse de Harris, américaine, est une buse au joli plumage chocolat. Elle réside naturellement dans le sud-ouest des Etats-Unis, le Nouveau Mexique et la Patagonie.

silhouette

Classification

: Accipitriformes

: Accipitridae

: Parabuteo unicinctus


Noms vernaculaires

: Buse de Harris

: Harris's Hawk

: Wüstenbussard, Wüstenadler

: Gavilán mixto (Arg, Uy, Bo), Busardo Mixto(esp), Gavilán alicastaño (Cr), Gavilán alirufa (HN)


Physiologie

: 45-60cm

: 100-125cm

: 730-1000g

: Jusqu'à 14 ans

: espèce non menacée


Elle est largement utilisée en fauconnerie, notamment pour les effarouchements car elle a la particularité de chasser naturellement en groupe, ce qui facilite la cohabitation au travail de plusieurs individus.


1er mars 2006, Bibliothèque Nationale de France, Paris (France)
Buse de Harris

Une deuxième opération d'effarouchement a été l'occasion de revoir (voir plus bas dans la même page) ces oiseaux qu'on ne se lasse pas de regarder. On imagine souvent le regard des rapaces dur, acéré... ce n'est pas le cas de ces buses qui offrent même parfois un regard d'une certaine douceur. Ici celui-ci reflète les tours de la Bibliothèque d'une manière amusante. Profitant d'un échange de cris entre deux individus je vous offre une vue plongeante sur les coulisses buccales de ces oiseaux.

Buse de Harris
Buse de Harris Buse de Harris

 

23 janvier 2006, Bibliothèque Nationale de France, Paris (France)
Non bien sûr, les Buses de Harris ne sont pas venues ici toutes seules. Elles ont été photographiées lors d'une opération d'effarouchement pour disperser le dortoir d'Etourneaux sansonnets hivernant au jardin intérieur de la Bibliothèque. Vous retrouverez toutes les informations sur cet évènement ainsi que le rôle joué par ces rapaces et leurs photos en compagnie de leurs fauconniers dans un dossier spécial.
Buse de Harris

Les rapaces sont toujours des oiseaux superbes et fascinants, ne serait-ce qu'à cause de leur regard et de la puissance qu'ils dégagent. Ce jour là présentait une belle occasion de saisir des gros plans à quelques centimètres sans pour autant déranger ces individus habitués à côtoyer les hommes dans leur travail. Les cris puissants échangés lors de l'attente montrent l'étau dans lequel il ne ferait pas bon laisser traîner un doigt ! L'objectif à 30cm de cet organe, on balance entre confiance et sereine vigilance. "Dis, m'sieur, ça mord ?", demande un enfant au fauconnier...

Buse de Harris
Un bec jaune massif et crochu, au bout acier plus foncé.
Un regard perçant, un oeil vif, marron, à l'iris noir.
Buse de Harris Buse de Harris
Buse de Harris Buse de Harris Buse de Harris
Le bec n'est pas le seul organe impressionnant, un coup d'oeil aux pattes en dit long sur les armes de chasse de cet oiseau. Sur la photo de droite, découvrez avec amusement le coup de chance du photographe : le reflet d'une tour de la bibliothèque dans l'iris noir, j'aurais voulu le faire...
Buse de Harris Dossier spécial "Dortoir BNF". Hiver 2005-2006 Buse de Harris
Position sur une patte courante. Le grelot permet de localiser l'oiseau pendant le travail. Les juvéniles, comme ci-dessus, ont la poitrine striée de blanc. Patte au repos au chaud, il fait 2°C.
Si vous avez apprécié cet oiseau vous aimerez en savoir plus sur son travail lors de l'opération d'effarouchement du dortoir des étourneaux à la Bibliothèque Nationale de France, à Paris, en janvier 2006, avec une vidéo en prime. Cliquez sur la couverture du dossier spécial...

 

Fin avril 2004, Maison de l'Oiseau, Cayeux-sur-Mer (Somme - France)

Premier contact avec ce rapace d'outre-Atlantique fréquemment utilisé en fauconnerie, que ce soit en représentation dans les voleries, pour la chasse ou l'effarouchement. Celle-ci n'avait pas grande envie de travailler ce jour là, gênée par le vent peut-être, et s'était réfugiée sur le toit des bâtiments, pas décidée à en descendre malgré les appels réitérés de son fauconnier.

Buse de Harris

 

Quelques précisions sur l'espèce

Un rapace particulièrement sociable qui en fait un oiseau très apprécié en fauconnerie d'où son introduction étendue hors de son habitat naturel. Elle a la particularité de chasser en bande et pour cela aisément utilisable dans des opérations d'effarouchement, contrairement à d'autres rapaces qui se concurrenceraient au point de s'attaquer les uns les autres.

accueil / oiseaux / rapaces / buse-de-harris 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.