Balbuzard
accueil / oiseaux / rapaces / buse-variable 

Buse variable

La Buse variable est l'un des rapaces les plus répandus de nos contrées. Comme son nom l'indique les variations de plumage sont très importantes et ce n'est donc pas à ces seules caractéristiques que l'on pourra déterminer cette espèce.

silhouette

Classification

: Accipitriformes

: Accipitridae

: Buteo buteo


Noms vernaculaires

: Buse variable

: Common buzzard

: Mäusebussard

: Busardo Ratonero

: Poiana eurasiatica


Physiologie

: 50-57cm

: 110-130cm

: 550-1200g

: Jusqu'à 25 ans

: espèce non menacée


En hiver, de nombreuses Buses migrent vers le sud. Il ne s'agit là que de migrations partielles.


Mai 2005, parc ornithologique de Villars-les-Dombes (Ain - France)
Buse variable

Tous ces clichés représentent le même individu, dans la rocaille de la volière des rapaces.

Le plumage apparaît plus ou moins terne ou brillant, la couleur des pattes également, selon l'éclairage. Si ce bel animal se laisse ici approcher à trois mètres environ il n'en est évidemment pas de même en pleine nature où il est beaucoup plus farouche.

Buse variable
Buse variable Buse variable

 

Novembre 2004, Joigny, commune de Chatenay, Dombes (Ain - France)
Buse variable
Rien d'exceptionnel sur ces clichés, simple souvenir d'une Buse habituée du terrain bordant le gîte de cette semaine de vacances. Au bout du champ, elle a son perchoir attitré sur la cîme d'un arbre d'où elle guette les environs. De temps à autre, elle s'envole, plane au dessus de la maison, lachant quelques miaulements sonores, puis retourne se poser. Je vous offre ici très modestement sa tournée d'inspection. La faible lumière de novembre n'a pas permis que je ramène mieux.
Buse variable
Buse variable Buse variable

Populations migratrices en Dombes. Lors de cette semaine passée en Dombes nous avons été frappés du nombre important de Buses dans cette région. C'est lors d'une visite au parc ornithologique de Villars-les-Dombes que nous avons trouvé la raison de cette abondance dans le discours d'un employé du parc ayant participé à des campagnes d'observation des oiseaux migrateurs. En cette saison l'Ain reçoit la visite de nombreuses populations venues de l'Est et notamment de Pologne. Des ornithologues postés aux principaux cols de l'Ain ont pu compter ainsi des passages d'environ un millier de Buses sur une journée lors d' une période de trois semaines d'observation de la migration !
Nous avons donc pu constater aisément la variabilité de plumage de cet oiseau, rencontrant tour à tour des oiseaux bruns foncés et d'autres presque blancs à peine tachetés de brun-noir.
Jamais auparavant je n'avais constaté de vols erratiques chez ces oiseaux à la nuit tombée. Je suppose (n'étant pas spécialiste) que les oiseaux récemment arrivés, affamés après leur périple, prennent davantage de risques pour se nourrir, jusqu'à croiser la trajectoire des voitures dans le noir, peut-être affolés par les phares. Prudence donc après le coucher du soleil en cette saison.

Quelques précisions sur l'espèce

La prochaine fois que vous prendrez la route ou l'autoroute, regardez sur les bas-côtés, les piliers de clôture sur le haut des talus... il n'est pas rare de l'apercevoir à l'affut, silhouette bien droite sur un piquet. Ainsi sur un trajet aller-retour Paris/Dombes en novembre 2004, nous avons compté environ 200 buses sur les seuls bords de l'autoroute, souvent en couples, perchées sur les clôtures, sur des poteaux... S'il est fréquent d'en voir sur ces axes, le nombre m'a paru important par rapport à d'autres saisons.

accueil / oiseaux / rapaces / buse-variable 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.