La toile des insectes du Québec
accueil / oiseaux / rapaces / milan-noir 

Milan noir

Le Milan noir est un rapace diurne en grande partie charognard et prédateur de petits rongeurs et reptiles.

silhouette

Classification

: Accipitriformes

: Accipitridae

: Milvus migrans


Noms vernaculaires

: Milan noir

: Black Kite

: Schwarzmilan

: Milano Negro

: Nibbio bruno


Physiologie

: 48-58cm

: 130-155cm

: 650-1100g

: Jusqu'à 20 ans

: espèce menacée

: - - M A M J J A S O - -


Bien que plus menacé que le Milan royal, il est généralement plus abondant que celui-ci.


16 juillet 2007, Volerie des Aigles, Kintzheim (Bas-Rhin - France)
Milan noir Milan noir Milan noir
Milan noir Milan noir
Les Milans sont des as du vol qu'ils maîtrisent avec une agilité toute particulière. Le Milan noir offre des postures de vol variées du fait d'un battement ample. Milan noir Vol direct, pas très rapide, entrecoupés de planés en cercle, queue déployée. Vous apercevrez sur ceux-ci des lanières qui pendent aux pattes car ce sont des oiseaux de fauconnerie.
Milan noir Milan noir Milan noir
Probable Aigle impérial (voir les scapulaires blanches) Probable Aigle impérial (voir la tête pâle) Probable Aigle ravisseur.
Attention : Eric Renaud, directeur de la Volerie des Aigles, me signalent quelques erreurs sur cette page. En attendant que j'y aie apporté les corrections qui s'imposent, merci de prendre ces identifications avec le doute qui s'impose ! Deux photos d’Aigle impérial et une photo d’Aigle ravisseur se sont glissées parmi les milans... voilà qui vous donne comme à moi l'occasion d'un exercice d'observation !

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2005 , 2007 .

accueil / oiseaux / rapaces / milan-noir 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.