Un site de l'INRA
accueil / insectes / heteropteres / coreus-marginatus 

Coreus marginatus - Corée marginée

Cette punaise est difficile à identifier pour l'amateur peu averti car elle peut revêtir des formes très variées. Elle se nourrit dans les jardins ou les prairies sauvages de feuilles et de fruits des plantes de la famille de l'oseille.

Classification

: Insectes

: Hétéroptères

: Coreidae

: Coreus marginatus


Noms vernaculaires

: Corée marginée, Punaise brune


Juillet 2009, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Coreus marginatus Bien que son rostre, que l'on voit ici recourbé au repos sous son thorax, soit imposant c'est une punaise qui ne pique que fruits et graines pour se nourrir. Remarquez en gros plan l'ocelle (oeil simple) en arrière de l'oeil. Coreus marginatus

 

Juillet 2006, La Caze, Gorges de la Jonte (Lozère - France)
Coreus marginatus En cette période de forte activité de reproduction, il m'a été presque difficile de trouver des individus isolés de cette espèce. Les accouplements été très nombreux. Ils présentent aussi l'avantage pour le photographe, outre l'intérêt "scientifique" de la chose, de rendre la fuite plus délicate et donc le cadrage plus facile. Pourtant, ces punaises ne sont alors pas immobiles pour autant et marchent ensembles, l'une entrainant l'autre. Coreus marginatus
Coreus marginatus Assez craintive, cette punaise ne m'a guère offert de très gros plans, mais on remarquera quand même les antennes en 4 articles et les ocelles à peine visibles en arrière de celles-ci. Coreus marginatus
Coreus marginatus Coreus marginatus Coreus marginatus
Il n'est pas rare que des individus seuls viennent se mêler aux accouplements, sans aucune pudeur, il faut alors s'écarter, en tandem, pour retrouver quelque tranquillité, mais quand on arrive ainsi au bout du monde, que faire ? L'agilité a des limites et sur les Blettes, les feuilles repliées semblent des obstacles qui font réfléchir. J'y vais-t-y, j'y vais-t-y pas ? Sauter, rebrousser chemin... tomber, contourner, quelle intelligence prendra ici la décision finale ? Trois pattes de chaque côté de la feuille, cramponnées de toutes leurs épines ne sont pas de trop pour retenir le partenaire qui plonge dans le vide et qui n'est guère plus retenu que par des parties de son corps qu'on imagine particulièrement délicates.

 

Août 2004, Bertrambois (Meurthe et Moselle - France)
Coreus marginatus

La photo est d'une qualité plus que moyenne, mais c'est la seule que j'ai pu prendre de cette espèce, alors en attendant mieux...

Détermination confirmée
Merci encore à Roland Lupoli pour son aide puisque c'est à lui que l'on doit cette identification.
accueil / insectes / heteropteres / coreus-marginatus 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.