tela-orthoptera
accueil / insectes / hymenopteres / bombus-lapidarius 

Bombus lapidarius - Bourdon des pierres

Très proche d'apparence de l'Abeille charpentière, il n'en diffère au premier abord que par la terminaison rouge orangée de l'abdomen.

Classification

: Insectes

: Hyménoptères

: Apoidea

: Apidae

: Bombus lapidarius


Noms vernaculaires

: Bourdon des pierres


Septembre 2004, Parc André Citroën, Paris (France)
Bourdon des pierres Bourdon des pierres Bourdon des pierres

Me basant essentiellement sur sa taille, sa couleur et son dessin, sa pilosité, l'habitat et la période, l'identification que je fais de cet individu est et restera incertaine. Sa taille est impressionnante, quasi identique à celle de l'abeille charpentière, soit plus de 2cm de long. Son agressivité est inversement proportionnelle à son gabarit, et il n'a jamais été soucieux de me voir évoluer à quelques centimètres ! A en croire mes guides, s'il s'agit bien de l'espèce Bombus lapidarius, il faudrait que ce soit une reine, les mâles et ouvrières étant plus petits.

Bourdon des pierres Bourdon des pierres Bourdon des pierres
Cette partie du jardin est dite "le jardin orange", bien nommé tant il est riche en fleurs de cette couleur, éclatantes dans la lumière de cette superbe journée de septembre.
Cette identification est à prendre avec précaution. Elle est probable mais pas absolument certaine.
A ce sujet Serge Gadoum m'écrit : «[...] cela peut être aussi d'autres espèces rares en Ile-de-France ... J'ai écrit récemment avec Pierre Rasmont un petit article sur les bourdons dans un numéro de l'Epeichette(*), extrait : "27 espèces sont connues en Ile-de-France. Pour autant, ce faible chiffre traduit bien mal la grande difficulté à mettre le nom d'espèce exact sur les spécimens : au sein d'une même espèce et d'une même caste (reine ou ouvrière) ou sexe, on trouve des robes de couleur différentes alors que des espèces différentes peuvent avoir la même robe. Cela reste donc affaire de spécialiste et, bien qu'il s'agisse de grands insectes, l'utilisation d'une forte loupe est indispensable."».

(*) L'Epeichette est le magazine interne de l'association CORIF.

accueil / insectes / hymenopteres / bombus-lapidarius 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.