Entomopix
accueil / insectes / hymenopteres / isodontia-mexicana 

Isodontia mexicana

Une guêpe qui capture des orthoptères (sauterelles) et les apporte dans son nid pour nourrir ses larves. Isodontia mexicana est une espèce d'outre atlantique arrivée en France dans les années soixante et qui colonise maintenant tout notre pays.

Classification

: Insectes

: Hyménoptères

: Sphecidae

: Sphecinae

: Isodontia mexicana


Physiologie

: -21


1er juillet 2011, Saint Julien du Sault (Yonne - France)
Isodontia mexicana Une guêpe toute noire aux allures de grosse fourmi me frole maladroitement. Elle ensère entre ses pattes avant une proie de même taille qui ne simplifie pas son vol. Elle rase le mur de brique, se pose, redécolle... plusieurs fois... avant de pénétrer non sans mal dans une anfractuosité où elle emporte sa charge. Son allure générale me fait penser aux guêpes fouisseuses mais je n'en ai jamais vu qui soient intégralement noires...
Isodontia mexicana
Isodontia mexicana Isodontia mexicana
Détermination confirmée
De retour au domicile je me précipite sur le Hans Bellmann (Guide des abeilles, bourdons, guêpes et fourmis d'Europe, ed. Delachaux et Niestlé) qui ne m'aide pas beaucoup cette fois.
Je consulte le site d'Alain Ramel et au bout de quelques pages je tombe a priori sur ma bestiole classée dans la super famille des Sphécoides ou Sphégiens, ou Guêpes fouisseuses. Pas beaucoup d'espèces entièrement noires dans cette catégorie. J'hésite entre Isodontia et Pemphredon mais le pédoncule, ou plus correctement le pétiole (premier segment aminci de l'abdomen) de ma bestiole est courbé vers le bas comme chez Isodontia et non vers le haut comme chez Pemphredon. Ma bestiole, sous certaines conditions d'éclairement, offre des reflets bleus violacés sur les ailes fumées qui rappellent beaucoup les ailes de Xylocopa violacea, ce qui fait me pencher en faveur d'Isondontia mexicana.
Fort de cette première approche, une recherche complémentaire m'amène sur http://www.insecte.org où plusieurs billets du forum confirment ma conviction et apportent des informations très intéressantes sur cette espèce qui nous vient d'outre atlantique : "Isodontia mexicana est venue d'Amérique dans les années 60 . Elle est restée cantonnée dans le midi durant plusieurs années, en compagnie et probablement en concurrence avec Isodontia palludosa, espèce indigène. Sa progression était lente avant 2003. Puis elle a profité de la canicule pour traverser le massif central. Ensuite, elle a gagné plusieurs kilomètres chaque année. Elle passait d'un coteau sec à un autre, mais elle s'est aussi très bien adaptée aux jardins et aux villes". J'apprends aussi que Pemphredon est tout petit (moins d'un centimètre) et qu'aucun Sphecidae ne fait moins de 12mm (une photo in situ ne donne que rarement l'échelle de la bête).
L'Atlas Hymenoptera, qui comme son nom l'indique cartographie les espèces d'hyménoptères, précise : "L'espèce est signalée pour la première fois en Belgique en 2010 dans la région de Courtrai". Rien ne s'oppose donc à ce que je puisse logiquement l'observer en Bourgogne !
Les membres actifs du forum "Le Monde des Insectes" ne font pas les choses à moitié ; non seulement ils s'y sont mis à plusieurs pour confirmer l'identification de ma guêpe mais ils ont poussé l'investigation pour déterminer l'espèce de la proie... il s'agit donc d'un Orthoptère (sauterelle) et plus précisément d'un specimen de Meconema thalassinum, dont on va jusqu'à dire que c'est "un mâle adulte (ailes bien développées) de sa proie favorite".
accueil / insectes / hymenopteres / isodontia-mexicana 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.