Nichoirs d'Ici et d'Ailleurs
accueil / oiseaux / palmipedes / bernache-nonette 

Bernache nonette

Nichant dans la toundra des îles arctiques et du Groenland, Spitzberg et Nouvelle-Zemble, elle descend hiverner sur les prairies des côtes du nord-ouest de l'Europe. Elle est par ailleurs élevée en captivité pour l'ornement des parcs. Elle vit le plus souvent en troupes serrées et se déplace en bandes.

silhouette

Classification

: Ansériformes

: Anatidae

: Anserinae

: Branta leucopsis


Noms vernaculaires

: Bernache nonnette

: Barnacle Goose

: Weißwangengans

: Barnacla Cariblanca

: Oca dalla faccia bianca


Physiologie

: 58-70cm

: 130-145cm

: 1500-2000g

: Jusqu'à 18 ans

: localisée

: J F M - - - - - - - N D


Elle doit probablement son nom vernaculaire à l'allure générale de sa tête qui rappelle la coiffe des religieuses. En vol, contrairement à d'autres oies, elle se déplace en joyeux désordre, y a-t-il là une autre analogie avec leur "soeurs" humaines ?!


Nichant dans la toundra des îles arctiques et du Groenland, Spitzberg et Nouvelle-Zemble, elle descend hiverner sur les prairies des côtes du nord-ouest de l'Europe. Elle est par ailleurs trés souvent élevée en captivité et sa rencontre en milieu urbain n'a donc rien de bien surprenant. Elle vit le plus souvent en troupes serrées, ce que l'on peut même observer dans les parcs où elles sont rarement éloignées les unes des autres et se déplacent souvent en bandes.

Novembre 2005, Parc Montsouris, Paris (France)

Bernache nonette

En cette fraîche matinée deux Bernaches nonettes glissent tranquillement sur l'étang, souvent en compagnie de Tadornes de casarca, ou comme ici de mouettes ou du Cygne à cou noir.

A noter la coloration beige rosée des joues de l'une d'entre elles.

Bernache nonette

Bernache nonette Bernache nonette

 

Mai 2005, parc ornithologique de Villars-les-Dombes (Ain - France)

Bernache nonette

Bernache nonette

Bernache nonette

Une bernache nonette leucistique ; elle présente la particularité d'un défaut de pigmentation. Son cou est blanc tâcheté de noir au lieu du noir profond et uni habituel. Le leucisme décrit un plumage plus clair que la normale. Cette aberration est proche de l'albinisme, mais les pigments de mélanine ne sont pas totalement absents : ils sont justes "dilués", et les autres pigments sont présents en quantité normale. Un leucisme total peut faire penser à l'albinisme, mais les yeux ne sont jamais rouges.
Leucistique ou pas, cela ne change rien au plaisir d'aller patauger dans la boue. Une bonne cure d'argile, il paraît qu'il n'y a rien de mieux pour soigner les articulations !

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2003 2004 .

accueil / oiseaux / palmipedes / bernache-nonette 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.