La toile des insectes du Québec
accueil / oiseaux / palmipedes / dendrocygne-fauve 

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve, voilà un drole de nom pour un canard ! Mais sa silhouette à mi-chemin entre le canard et le cygne, ainsi que ses pratiques parfois arboricoles expliquent son nom qui vient du grec dendro (arbre) et kuknos (cygne). Ce qui lui vaut d'ailleurs aussi l'appellation de cygne des arbres. Entièrement fauve, ce qui suffit à justifier son nom.

Classification

: Ansériformes

: Dendrocygnidae

: Dendrocygna bicolor


Noms vernaculaires

: Dendrocygne fauve, Cygne des arbres, Dendrocygne bicolore

: Fulvous Whistling-Duck

: Gelbbrust-Pfeifgans

: Sirirí colorado (Arg), Suirirí Bicolor, Pijije canelo (Cr), Chiriría Bicolor, Piche amarillo (HN)

: Dendrocigna fulva


Physiologie

: 48-58cm

: 85-93cm

: 600-750g

: Jusqu'à 20 ans

: non menacée


On le trouve aussi classé sous l'appellation Dendrocygna fulva. Il a un proche parent en deuil, le Dendrocygne veuf.


24 juin 2007, Square des Batignolles, Paris (France)

Dendrocygne fauve

Depuis deux ans que je n'étais pas passé par ce square, le groupe de Dendrocygne fauves est toujours là, toujours aussi dynamique. La toilette est une belle occasion d'admirer le plumage de l'oiseau sous des angles inhabituels et lorsque tout confiant il vient presque à vous marcher sur les pieds, c'est le moment de lui tirer le portrait. Un canard haut sur patte, au long cou, tout en finesse, à la petite voix pointue.
Dendrocygne fauve Dendrocygne fauve Une photo a disparu de ce cadre car elle montrait un Tadorne casarca qui ne partage avec ces canards que la couleur de robe ! Un bête instant d'inatention sans doute. Je dois à Rémi Henry d'avoir eu l'oeil affuté et de m'avoir prévenu.

 

Février 2005, Square des Batignolles, Paris (France)

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Grand remous en cette après-midi dominicale dans le petit bassin de la cascade. On se nourrit en groupe, puis on part en balade de même. Ce Dendrocygne est un oiseau sociable non seulement en parc comme ici mais également dans son habitat naturel, où, comme dans ce bassin, il lui arrive fréquemment de plonger en groupe à la recherche de nourriture bien qu'il se nourrisse le plus souvent comme un canard de surface. Dans ce parc, il montre une grande sociabilité envers plusieurs espèces de canards, comme les mandarins, les pilets des Bahamas et les inévitables colverts...

Dendrocygne fauve Dendrocygne fauve Dendrocygne fauve

 

Novembre 2004, parc ornithologique de Villars-les-Dombes (Ain - France)

Dendrocygne fauve

Première rencontre avec cette espèce en ce parc ornithologique. Ils voisinent ici avec une espèce de canards que je n'ai pas encore identifiée au moment de la création de cette page. Une occasion de plus de feuilleter mes guides et d'apprendre. Apprendre c'est rester jeune dit-on, plus mes cheveux blanchissent et plus je vais rajeunir...

L'espèce ressemblante, mais présentant une tête noire et blanche, est en fait le Dendrocygne veuf.

Quelques précisions sur l'espèce

Ce palmipède peuple largement le monde puisqu'on le retrouve en zone tropicale aussi bien au sud des Etats-Unis d'Amérique, qu'en Amérique du sud, en Afrique et en Asie notamment en Inde ! C'est surtout un oiseau de marais et d'eau douce. Aisément reconnaissable à sa silhouette et à ses dessins, il peut toutefois être confondu avec le Dendrocygne à lunules, originaire de la zone indonésienne, et dont la calotte plus foncée atteint l'oeil.

accueil / oiseaux / palmipedes / dendrocygne-fauve 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.