Histoires naturelles
accueil / oiseaux / passereaux / pinson-des-arbres 

Pinson des arbres

Caruso infatigable, le Pinson des arbres est l'un des oiseaux européens les plus abondants et les mieux répartis, car peu difficile quant au choix du milieu.

silhouette

Classification

: Passériformes

: Fringillidae

: Fringilla coelebs


Noms vernaculaires

: Pinson des arbres

: Chaffinch

: Buchfink

: Pinzón Vulgar

: Fringuello comune


Physiologie

: 14cm

: 25-28cm

: 19-23g

: 2-5 ans

: espèce non menacée

: J F M A M J J A S O N D


Parfois aussi confiant que le Moineau domestique dès lors qu'il vit au contact de l'homme.


14 janvier 2012, Villeneuve-la-Guyard (Yonne - France)

Pinson des arbres

Dans ce froid matin d'hiver, cette femelle de Pinson des arbres cherchent pitance sur le lichen des arbres et ne fait guère cas de mon approche ; c'est une grive qui alerte et la fait fuir.

Pinson des arbres

 

Juillet 2009, Corniches du Causse Méjean (Lozère - France)

Pinson des arbres

Un chant puissant et bien isolé attire mon oreille et dirige mon regard alors que nous abordons le secteur des vases de Sèvres et de Chine. Cet endroit baigné de soleil et riche en arbustes au bord de la falaise est aussi riche en oiseaux qui ne sont pas pour autant faciles à découvrir dans les branchages. Celui-ci, bien isolé sur son poste de chant, offre au randonneur un moment de pur plaisir.

 

17 mai 2008, Jardin du Luxembourg, Paris (France)

Pinson des arbres

Ce matin je rejoins un ami ornithologue du Corif pour une séance de lecture de bague d'un Pinson des arbres qu'il a repéré dans les jardins du Luxembourg.

Pinson des arbres

La technique mise en oeuvre pour cette lecture est purement photographique, pas question de stresser l'oiseau en essayant de le capturer pour lire sa bague même si ce serait plus simple ! Ce n'est pas gros un Pinson, et sa bague est un bijou à sa mesure. Les caractères gravés dessus sont donc minuscules. Nous l'appâtons avec des miettes de pain viennois, en le faisant patienter entre chaque pour nous donner le temps de prendre des photos sous tous les angles. La lumière n'est pas au rendez-vous, faible vitesse et un oiseau qui ne tient pas en place plus une focale longue (de 300 à 450 mm) donc risque élevé de flou, pleine ouverture (5,6) donc peu de profondeur de champ, sensibilité élevée (1600 ISO) donc risque de grain, le tout accroupi à ras de terre ; ce n'est pas le dos de l'oiseau qu'on cherche à photographier mais ses pattes ! Un exercice difficile qui nous révèlera son matricule à l'issue d'une séance de plus de 150 clichés (avantage indéniable du numérique) ! C'est un oiseau bagué par le Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris. Nous fournissons ses références au CRBPO (Centre de Recherches par le Baguage des Populations d’Oiseaux) qui dépend du Muséum. Voilà qui permettra à cet organisme de compléter ses données sur le suivi de cet individu.
Pinson des arbres Pinson des arbres Pinson des arbres
Au cours de cette séance, difficile de ne pas prendre quelques photos d'un ordre plus général. En outre, à la lecture de la série, quelques clichés révèlent par surprise des attitudes intéressantes. On notera en bas un oiseau moins coloré que les autres qui n'est autre que la femelle sur laquelle on remarque la même tâche blanche ou barre allaire sur les ailes, en forme de Y, caractéristique de l'espèce. A gauche une photo qui montre bien que le pain n'est tout de même qu'une alimentation de substitution et que notre individu ne perd pas le nord lorsqu'il tombe sur un insecte au milieu des miettes, même à deux mètres de nos pieds ! Une dernière vous le montre bec ouvert... pour quoi faire ? Nous apostrophe-t-il pour réclamer ou se plaindre ? Est-ce un cri, un chant ? A posteriori, bien difficile de le dire... En haut à droite, le voilà à l'atterrissage, jambes fléchies pour l'amorti. En haut à gauche, notez la quantité de nourriture calée dans le bec, Monsieur fait des réserves pour aller nourrir ses petits dont le nid n'est pas bien loin, bien caché dans le feuillage, à trois ou quatre mètres de haut.

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2004 , 2005 , 2006 .

accueil / oiseaux / passereaux / pinson-des-arbres 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.