Annuaire de sites naturalistes
accueil / oiseaux / rapaces / faucon-crecerelle 

Faucon crécerelle

Le Faucon crécerelle est un faucon largement répandu en nombre et géographiquement puisqu'il couvre pratiquement toute l'Eurasie et l'Afrique, même si certaines populations rurales ont tendance à décliner depuis quelques années suite aux modifications des pratiques agricoles qui le privent de ses proies.

silhouette

Classification

: Falconiformes

: Falconidae

: Falco tinnunculus


Noms vernaculaires

: Faucon crécerelle

: Common Kestrel

: Turmfalke

: Cernícalo Primilla

: Gheppio comune


Physiologie

: 34-39cm

: 65-80cm

: 190-300g

: Jusqu'à 15 ans

: espèce en diminution

: j f m a m j j a s o n d


Vous avez probablement déjà repéré son vol stationnaire caractéristique, dit "en Saint Esprit". C'est le rapace le plus répandu dans nos régions et le plus facile à voir. Facile, c'est vite dit. Il n'est pas gros, de la taille d'un pigeon, et c'est surtout quand il est sationnaire qu'il est aisé à observer.


Septembre 2012, Causse Méjean (Lozère - France)
Faucon crécerelle

Le Faucon crécerelle n'est pas rare sur les Causses et dans les gorges avoisinantes.

Surpris en plein repas sur une clôture au-dessus de Drigas, dans le ciel grisâtre du Truel ou en affut sur un câble en montant de Salvinsac où nous cherchions surtout le Gypaète barbu, récemment relaché !

Faucon crécerelle
Faucon crécerelle Faucon crécerelle

 

14 juillet 2008, Le Villaret, Causse Méjean (Lozère - France)
Faucon crécerelle Nous nous arrêtons au hameau du Villaret pour observer, de trop loin malheureusement, les chevaux de Przewalski dont l'élevage naturel sur ce plateau aux allures de petite Mongolie est un vivier génétique de cette espèce. Faucon crécerelle
Ces grands espaces ouverts sont aussi favorables à de nombreux oiseaux et micro-mammifères. Ainsi sur un Faucon crécerelle atterrit sur un tas de pierre sans que nous arrivions à cerner s'il y trouve une proie ou s'il vient s'y installer pour en déguster une apportée là. Plumage déconcertant en tout cas pour cet individu évidemment mâle si on s'en tient à la couleur grise de sa tête, et évidemment femelle si on s'en tient à la queue rousse barrée ! Mais Paul Géroudet vient à mon secours dans son ouvrage "Les rapaces d'Europe" en précisant que la livrée du mâle adulte n'est parfaite qu'à deux ou trois ans et qu'avant il peut avoir des rectrices barrées. Nous sommes donc en présence d'un mâle sub-adulte, un adolescent en quelque sorte.

 

21 juin 2008, Chapelle Saint-Louis, hopital de la Pitié-Salpêtrière, Paris (France)
J'ai la chance de devoir traverser l'enceinte de l'hopital soir et matin pour aller travailler. Une chance, oui, malgré le caractère particulier du lieu, car qui, en principe, a envie de pénétrer ces secteurs ? Une chance car c'est justement un lieu de calme et de circulation moindre et les oiseaux ne s'y trompent point. On peut observer là une belle diversité d'espèces et tout spécialement à cette époque le Faucon crécerelle qui vient y nicher régulièrement. Toute cette semaine j'ai donc pu apprécier les progrès de ces oisillons qui ont atteint la taille adulte tout en étant encore des adolescents. Hier soir, trois jeunes étaient encore au nid, serrés les uns contre les autres "à la fenêtre" de cette buse d'aération. Deux autres braillaient à la cime d'un marronnier proche. Ce matin, dans le soleil voilé de ce premier jour de l'été, je décide d'y promener mon objectif.
Faucon crécerelle Faucon crécerelle Faucon crécerelle
Dès mon arrivée, coup de chance, quelques cris me font lever le nez pour apercevoir la femelle qui quitte buyamment l'endroit et un jeune qui se pose sur le toit à deux mètres du nid. Il ne tarde pas à rejoindre un frangin qui se demande, le cou tordu, ce que son frérot trouve de si intéressant au-dessus de lui !
Faucon crécerelle On peut être un rapace et pas forcément très rassuré quand une grosse bête vient vous regarder en face. Ces Pigeons ramiers sont des voisins bien indélicats tout de même ! Aïe, ils sont deux maintenant... Faucon crécerelle
Faucon crécerelle Faucon crécerelle Faucon crécerelle
Soudain des cris, alerte générale, les petits gosiers tout excités s'écrient avec un bel ensemble : "voilà maman, voilà maman... elle a fait les courses !"... Ô que oui, qu'elle a fait les courses, et elle ne rapporte pas n'importe quoi, une belle souris aux fesses dodues qu'elle maintient fermement dans son bec ; on va se régaler !...
Faucon crécerelle Faucon crécerelle Faucon crécerelle
Mais que fait-elle, elle s'éloigne ?... pas bien loin d'accord, mais quand même : en deux coups d'ailes elle se pose sur le dessus du fronton... AVEC la souris !!! Qu'est-ce qu'on fait frérot ? J'ai faim moi, elle se rend pas compte ?! Mais, mais, c'est pas vrai, elle commence le repas sans nous... bon bah, toi je sais pas, mais moi je vais y descendre, y a pas de raison !...
Je vous aurais bien raconté la suite mais un vigile est arrivé et m'a demandé de partir ! "On" s'était plaint que quelqu'un prenait des photos et je n'avais pas d'autorisation (et pour cause, j'étais loin de me douter qu'il en fallait une, cela fait des années que nous sommes plusieurs photographes à suivre cet évènement reproducteur !). Je ne saurai pas qui, bien sûr, j'ai ainsi dérangé, probablement quelqu'un qui se croyait assez important pour se penser pris en chasse par un paparazzi et assez courageux pour avoir recours à la délation ! Plus important que la naissance de nos Faucons parisiens, je vous demande un peu ! J'apprends donc ainsi que les hopitaux sont des endroits publics à caractère privé et qu'y vivent tout à la fois ceux qui ont fait le serment d'Hippocrate et ceux qui ont fait celui d'hypocrite ! Pour l'année prochaine j'essaierai d'avoir une autorisation en bonne et dûe forme... afin d'éviter, à côté des Faucons, le désagréable voisinage des vrais !!!

Animation de juin du Corif

En juin, comme chaque année depuis vingt-ans, le Corif fait connaître l'avifaune parisienne au grand public... et se fait connaître par la même occasion. Cette période coïncide en général avec l'envol des jeunes Faucons crécerelle qui quittent leurs nids urbains, ce qui permet de poser des instruments d'observation pour le plus grand plaisir des curieux qui découvrent bien souvent que des rapaces peuplent naturellement les cieux de leur villes. L'animation a traditionnellement lieu à proximité de Notre Dame, ce qui fait d'ailleurs que ceux qui connaissent les Faucons parisiens les appellent le plus souvent "les faucons de Notre-Dame". Il en existent en bien d'autres lieux plus ou moins prestigieux. Cette année, réïtérant l'expérience de l'année passée, deux animations ont eu lieu simultanément, permettant de découvrir d'autres endroits de nidification et de multiplier les chances de voir des jeunes. Noter que de plus la Mairie de Paris avait cette année invité le Corif à informer le public sur cette espèce aux Arènes de Lutèce où se situe sa Maison des Oiseaux.

Je vous invite cette année à me suivre en photos à la Chapelle Saint-Louis de la Pitié-Salpêtrière et au square Jean XXIII, au pied de Notre-Dame de Paris.

14 juin 2008, Chapelle Saint-Louis, hopital de la Pitié-Salpêtrière, Paris (France)
Nous attendions de pied ferme l'habituel couple de l'hopital de la Pitié-Salpêtrière. Il est bien là, les petits aussi, mais encore bien trop jeunes pour s'envoler ou même apparaître à la fenêtre.
Faucon crécerelle Observation Corifienne de Faucon crécerelle Faucon crécerelle
Nous les entendrons piailler de temps à autre, nous entendrons aussi la femelle appeler son mâle et celui-ci lui répondre. Nous sommes en place à 14h00, la pancarte et le fléchage sont mis en place pour inviter les passants à s'interroger sur la présence de ces petits rapaces parisiens. La longue-vue est prête mais les piafs restent (trop) discrets. A 14h30, comme en témoigne l'horloge (!) le mâle fait une apparition sur le clocher principal de la chapelle et fait sa toilette, il a quelques plumes au bec qui semblent indiquer qu'il ne serait pas tout à fait à jeun ! On rêve de le voir apporter une proie au nid et Monsieur semble bien s'être goinfré dans son coin... on l'excuse il faut bien que le chasseur fasse le plein d'énergie avant de repartir en chasse, ce qu'il fait quelques minutes plus tard. Tout juste aurons-nous entr'aperçu une ou deux têtes s'approcher quelques secondes du bord du tuyau qui abrite la nichée. Pas de quoi faire une photo... je vous propose de revoir celles de l'année dernière lors de l'envol des jeunes. J'apprends lors de mon passage qui suit à Notre-Dame de Paris que dès après mon départ, il y a eu un peu plus d'activité, ce devait être mon objectif qui dérangeait, j'ai bien fait de partir... pour le plus grand bonheur de ce qui restent ! Allez, suivez-moi vers le centre de Paris (ci-dessous), cette fois ci, c'est là que se trouvait le spectacle...

 

14 juin 2008, Notre-Dame, Paris (France)
Observation de Faucon crécerelle Faucon crécerelle Observation de Faucon crécerelle
A mon arrivée au square Jean XIII, vers 16h30 (comme en témoigne...) je sens d'emblée que les observations sont mieux engagées. Des passants jouent les cyclopes, Jean offre sa connaissance aux plus curieux. Certains sont venus, intrigués par la longue-vue, d'autres après avoir découvert le stand Corif, d'autres encore renseignés par Internet, le bouche à oreille... Certains n'étaient là que pour l'église et son histoire mais invités à jeter un oeil au passage et "oh, wonderful, its' so pretty !"... Les regards sont braqués sur l'horloge de l'abside. Sous celle-ci, légèrement sur la doite et sur la rambarde du balcon, découvrez avec ces observateurs un jeune faucon crécerelle qui attend l'heure de...
Faucon crécerelle

Le mâle (à gauche) s'est perché sur un clocheton, la femelle (à droite) a trouvé un abri à sa taille dans une lucarne d'aération des combles, elle a raison de se mettre à l'abri, quelques nuages assombrissent parfois le ciel qui restera néanmoins clément. Le mâle lui rend visite de temps à autre et reprend son vol, avec quelques relais sur les scultures environnantes.

Faucon crécerelle
Faucon crécerelle Faucon crécerelle
Faucon crécerelle Faucon crécerelle Faucon crécerelle
Faucon crécerelle Faucon crécerelle Faucon crécerelle
Juste avant que je ne quitte les lieux, le mâle me gratifie d'un superbe vol circulaire au-dessus du square avant de traverser la Seine et de partir... au ravitaillement, on imagine. C'est l'occasion de l'admirer sous différentes allures, queue serrée ou étalée montrant la barre terminale noire, de face, de profil, sur l'aile, plein ciel ou rasant la frise faîtière de la cathédrale...
Faucon crécerelle Faucon crécerelle Faucon crécerelle

Pour les photos des années passées, voyez dans la colonne de droite...

 

Plume de Faucon crécerelle - Rémige
Plume de Faucon crécerelle - Rémige

Le saviez-vous ?

Saviez-vous que ce faucon est représenté par trente à cinquante couples nichant sur les monuments de Paris, comme à Notre-Dame (nidification attestée depuis 1840), l'Arc de Triomphe, le Grand-Palais, la Tour-Eiffel... Le CORIF vous le fait découvrir chaque année en juin au square Jean XXIII. Faites le déplacement si vous êtes en région parisienne, des lunettes y sont souvent à disposition pour le surprendre et des bénévoles sont là pour vous en dire plus...

Saviez-vous que l'on dit UN Faucon, UN Faucon crécerelle, mais que si on abrège son nom on se doit de dire UNE Crécerelle ? La langue française est décidément pleine de mystères !

Voir aussi :

En raison du volume d'information ou du nombre de photos disponibles sur ce sujet, l'ensemble a été découpé pour optimiser le chargement, n'hésitez pas à visiter aussi les pages suivantes : Accueil du dossier , 2004 , 2005 , 2006 , 2007 .

accueil / oiseaux / rapaces / faucon-crecerelle 
Par respect de la vie tous les clichés sont pris in vivo & in situ. N'étant pas un scientifique, j'ai pris le parti de photographier les animaux que je rencontre dans le plus grand respect de leur qualité de vie, en respectant les distances de sécurité de chaque espèce, sans les déranger dans leurs recherches de nourriture ou leur reproduction, notamment. Des contraintes qui apportent des frustrations qu'il faut accepter.